• 14 mars 2018 22:19

    Accrochez-vous. Dans l'étude sociologique qualitative que je cite dans les sources, on apprend que :

    Une seule étude, aux conclusions plus que discutables, non confirmée par d'autres études indépendantes, a entraîné (et entraîne encore ?) la mise en place de protocoles spécifiques aux personnes « noires » dans les hôpitaux en France. o_O

    Toute l'étude est super intéressante. Elle remonte aux origines historiques probables de l'établissement desdits protocoles, et montre que la mise en place de ceux-ci est basée sur le recoupement de données qui n'ont pas été vérifiées et sont innaplicables sur le sol métropolitain pour la plupart. Le critère d'application des protocoles a donc été la couleur de peau des patientes, seul critère commun.

    L'on constate donc dans cette étude que non seulement l'erreur est humaine, mais aussi qu'elle peut être faite et refaite à l'échelle de plusieurs hôpitaux, et qu'elle sera faite et répétée par des milliers d'agents obéissant aux protocoles, sans jamais les questionner (Milgram, est-ce que tu nous entends ?). Tout ceci avec les meilleures intentions du monde.

    Sources

  • edit

    Le titre du fil de discussion Conséquences obstétricales de la racisation intégrée pour les personnes de couleur a été modifié.